Nos étudiants décrochent un "Sandhaas d’Or"

Arnes COSIC et Jamila EL MAKRINI, nos deux étudiants primés

La Jeune Chambre Économique de Haguenau Alsace du Nord, en partenariat avec la Mission Locale d'Alsace du Nord et la communauté d'agglomération de Haguenau, a organisé jeudi 11 octobre la 28ème édition des "Sandhaas d’Or".

Les Sandhaas d’Or ont pour vocation de promouvoir et encourager des actions locales et plus particulièrement des jeunes dans des domaines aussi variés que l’économie, le social, le culturel ou l’associatif, en rendant hommage à leurs auteurs.

C’est à un projet mené par des étudiants dans le cadre de leur Licence Professionnelle Logistique et Performance Industrielles de l’IUT de Haguenau qu’a été décerné le prix « Coup de cœur de la JCE » cette année. Il récompense le travail réalisé par Arnes COSIC et Jamila EL MAKRINI durant leur année de formation, sur la présentation et la promotion des exosquelettes acquis récemment par le département Qualité, Logistique Industrielle et Organisation de l’IUT.

Les exosquelettes c’est quoi ? Un exosquelette soutient le corps de l’extérieur et vient aider les hommes pour faciliter leurs tâches quotidiennes et soulager les contraintes. Encore peu utilisés dans les entreprises, ils intéressent et interrogent fortement le monde industriel. C’est pourquoi les 2 étudiants ont organisé en mai 2018 sur une conférence intitulée : « Exosquelettes : Un progrès dans la santé au travail ? ». Cette demi-journée a réuni plusieurs spécialistes du sujet : Monsieur Grova de la société EXhauss, Monsieur Jacquel de la Carsat, Messieurs Fisher et Bagre de la société Smart ainsi que Monsieur Grosse de chez Siemens Haguenau. Chacun, à partir de son expérience et de sa position, a su apporter sa vision et son questionnement sur ce sujet novateur. D’autres étudiants de la LP ont également procédé à une démonstration devant un public très intéressé.

Grâce à cette conférence, grâce au matériel acquis par le département QLIO les entreprises peuvent avancer dans leur réflexion sur la lutte contre les troubles musculo-squelettiques en testant, par exemple, les modèles de l’IUT avant achat éventuel.

Par leur action, ces deux jeunes gens ont donc contribué au progrès du tissu économique local.

Bravo à eux !

Info publiée le : 11 octobre 2018